fbpx

Renforth complète son programme de décapage sur Victoria West exposant en continu du nickel, du cobalt, du cuivre et du zinc sur l’ensemble des 275 mètres

24 novembre 2021

Ressources Renforth inc. (CSE – RFR) (OTCQB– RFHRF) (FSE-9RR) (“Renforth” ou la “Société”) est heureuse de partager le succès de son programme de décapage sur la cible de métaux / batterie Victoria Ouest où sont apparus du nickel, du cobalt, du cuivre et du zinc sur l’ensemble des ~ 275 mètres de décapage du socle rocheux réalisé entre les trous de forage minéralisés qui, eux, ont couvert une étendue de 2,2 km (résultats récemment annoncés) avec, pour chacun des forages, la présence de métaux / batterie.

« Nous sommes très satisfaits des résultats visuels et XRF sur le terrain. La cible Victoria Ouest s’avère être un site très intéressant, s’étendant actuellement sur environ 5 km, contenant du nickel et du cobalt nécessaires au stockage d’énergie, du cuivre nécessaire à la construction de véhicules électriques et du zinc à titre de nouvel ajout à la liste des minéraux critiques des États-Unis. La grande question est de savoir ce qu’il advient de la minéralisation en allant vers l’est, le long des ~15 km restants de l’anomalie magnétique associée au nickel et au cobalt, avant d’atteindre la cible Colonie, à l’extrémité est. L’année 2022 nous dira si, ou à quel point, Victoria Ouest prendra de l’expansion », souligne Nicole Brewster, présidente et chef de la direction de Renforth.

Résumé du programme

Le décapage et le creusage des tranchées sur Surimeau se sont terminés début novembre. La partie principale du décapage mesure environ 275 mètres de long et est orientée à peu près est-ouest. Des décapages transversaux est et ouest ont été complétés aux deux extrémités du décapage principal et sont orientés à peu près nord-sud. Le décapage transversal ouest s’étire le long des forages réalisés en hiver-printemps 2021 et mesure environ 200 mètres de long. Celui à l’est a une longueur d’environ 150 mètres. Un total de 53 tranchées, variant entre 2 et 42 mètres de longueur, ont été creusées en travers de tous les décapages. Au total, 704 échantillons ont été prélevés, plus 25 échantillons de surface et 24 échantillons sans intérêt (blank). La principale zone de cisaillement minéralisée est présente et exposée sur toute la longueur du décapage, orientée ouest-sud-ouest. Une minéralisation notable est également présente dans un ensemble d’altération le long du côté nord du cisaillement principal sur toute sa longueur exposée du décapage.

La découverte Huston, à environ 18 km au nord-ouest de Victoria Ouest, mais toujours à l’intérieur de l’immense propriété Surimeau, a été revisitée après que Renforth ait annoncé les résultats d’un échantillon choisi affichant des teneurs de 1,9 % Ni, 1,38 % Cu, 1170 ppm Co et 4 g/t Ag, dans une zone de diorite fortement foliée avec une oxydation inégale sur la surface altérée. La direction considère cet échantillon ponctuel comme une nouvelle découverte ; cependant, un échantillon choisi est sélectionné par le géologue et peut ne pas être représentatif de la propriété dans son ensemble. Afin d’en savoir plus sur cette découverte, la zone de diorite a été revisitée et l’affleurement a été exposé manuellement pour créer un dégagement d’environ 25 m2. Au total, 6 tranchées ont été creusées et 19 échantillons supplémentaires ont été prélevés.

Les échantillons de toute provenance ont été livrés au laboratoire pour analyse ; les résultats seront publiés lorsqu’ils seront disponibles.

Activités en cours concernant Surimeau

Les processus suivants sont actuellement en cours :

1 – Les résultats d’analyse du début du décapage et des tranchées sur Victoria Ouest ont commencé à être reçus ; ils seront publiés dès la réception de tous les résultats.

2 – La plus récente vidéo par drone, tournée pendant le décapage, a été téléchargée sur la chaîne YouTube de Renforth.

3 – Des photographies détaillées prises par drone sont assemblées et aideront à numériser la cartographie du décapage.

4 – La planification d’un levé géophysique EM/Mag sur Victoria West est commencée et vise une partie ou la totalité de l’anomalie magnétique d’environ 20 km. Ce levé permettra de « voir » les sulfures, qui sont généralement connectés en rubans et en longerons, donnant plus de détails sur la structure.

5 – Des échantillons de carottes de forage ont été sélectionnés pour des analyses supplémentaires afin de déterminer la présence et le degré de minéralisation en éléments du groupe platine. Les seuls tests de platine et de palladium effectués à ce jour ont été réalisés sur les premiers échantillons de prospection de surface prélevés sur les cibles Colonie, LaLonde et Victoria Ouest en juin 2020 qui ont donné des résultats d’analyse positifs, démontrant que ces métaux sont présents à chaque emplacement.

Activités en cours sur le gisement d’or Parbec

Les processus suivants sont actuellement en cours :

1 – Le modèle géologique du gisement, par sections minéralisées, est mis à jour par nos géologues à partir des résultats de plus de 15 000 m de forage réalisés plus tôt cette année.

2 – Ce processus met en évidence un échantillonnage supplémentaire qui doit être effectué. Comme nous l’avons indiqué précédemment, il est difficile d’évaluer visuellement la présence d’or dans les carottes de forage de Parbec, à de rares exceptions près. Ce qui a pour conséquence que certaines zones n’ont pas été préalablement échantillonnées ; nous savons maintenant qu’elles doivent l’être sur la base de résultats récents. Nous ferons l’échantillonnage supplémentaire dès que possible. Si cet échantillonnage donne des résultats aurifères, cela aura un impact positif sur notre modèle de gisement.

3 – Renforth mène présentement une étude structurale sur Parbec, ce qui n’a jamais été fait à ce jour. Compte tenu des similitudes évidentes avec le cadre structurel de Parbec et de Canadian Malartic (bien que Malartic soit plus grand), l’équipe d’exploration estime que les actionnaires seront mieux servis en ce moment par des efforts pour identifier les contrôles sur la minéralisation aurifère, en particulier la « diorite magnétique » à teneur plus élevée.

Historiquement, les gisements d’East Malartic et de Barnat, qui font maintenant partie de Canadian Malartic et qui sont situés à environ 6,5 km le long de la direction sur la Faille de Cadillac, indiquent une association étroite avec la diorite magnétique, les porphyres de feldspath, les zones de cisaillement et les tendances aurifères. Structurellement, les gisements d’or dans cet environnement sont contrôlés par des failles dites de décrochage et des zones de cisaillement qui suivent des directions et des pendages variés. Les volumes minéralisés ont été décrits par divers auteurs comme des lentilles en losanges pas toujours attachées aux structures principales, la minéralisation aurifère est pauvre en sulfures et contenue dans des systèmes de fractures remplis de quartz-carbonate. 1

La divulgation technique dans ce communiqué a été revue et approuvée par Francis R. Newton P.Geo (OGQ #2129), une « personne qualifiée » conformément à la directive 43-101.

1 extrait d’une note interne « SOMMAIRE : Le projet Parbec, Malartic : signature et ciblage », Martin Demers P.Geo (OGQ #770), une « personne qualifiée » conformément à la directive 43-101.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Ressources Renforth inc.

Nicole Brewster, Présidente et Chef de la direction

T : 416-818-1393

E : nicole@renforthresources.com

Unit 1B, 955 Brock Road, Pickering ON L1W 2X9

Suivez Renforth sur Facebook, LinkedIn et Instagram!

À propos de Renforth

Renforth détient en droit exclusif l’immense propriété Surimeau d’environ 260 km2, qui contient de nombreuses zones de minéralisation polymétallique et aurifère, chacune avec divers niveaux d’exploration, ainsi qu’une quantité importante de terrain inexploré. La cible Victoria Ouest a été forée sur une longueur de 2,2 km, dans une structure minéralisée de 5 km de long, prouvant une minéralisation de nickel, de cuivre, de zinc et de cobalt, à l’extrémité ouest d’une anomalie magnétique de 20 km. La cible Huston, lors d’une reconnaissance initiale, a révélé un échantillon choisi titrant 1,9 % Ni, 1,38 % Cu, 1170 ppm Co et 4 g/t Ag. De plus, les cibles Lalonde, Surimeau et Colonie sont toutes des occurrences minéralisées polymétalliques qui, avec divers indices aurifères, constituent les zones de potentiel de cette propriété sans royauté de type NSR.

En plus de la propriété de métaux/batteries Surimeau, Renforth détient en droit exclusif le gisement d’or Parbec, un gisement d’or en surface contiguë à la mine Canadian Malartic. En 2020/21, Renforth a réalisé 15 569 m de forage qui ont jumelé avec succès certains forages historiques, comblé des lacunes dans le modèle de ressources avec une minéralisation aurifère nouvellement découverte et une minéralisation prolongée plus profondément. Sur la base du succès de cet important programme de forage, la Société considère l’ERM du printemps 2020, avec une estimation des ressources de 104 000 onces d’or indiquées à une teneur de 1,78 g/t et de 177 000 onces d’or présumées à une teneur de 1,78 g/t, comme étant obsolète. Avec les nouvelles données acquises, Renforth entreprendra de terminer la toute première étude structurale de la minéralisation sur Parbec, ainsi que des travaux supplémentaires d’analyse métallique totale afin de mieux contextualiser l’effet pépite sur la minéralisation aurifère.

Renforth détient également la propriété Malartic Ouest, qui abrite une découverte de cuivre / argent, et la propriété Nixon-Bartleman, à l’ouest de Timmins (Ontario), avec de l’or présent en surface sur une longueur d’environ 500 m.

Aucune autorité en valeurs mobilières n’a approuvé ni désapprouvé le contenu de ce communiqué.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs et des informations en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables. Toutes les déclarations, autres que les déclarations de faits historiques, sont prospectives. Les déclarations prospectives sont souvent identifiées par des termes tels que «peut», «sera», «planifier», «prévoir», «croire», «anticiper», «estimer», «avoir l’intention» et des termes similaires faisant référence à des événements futurs et à des résultats. Ces déclarations et informations sont basées sur les opinions et attentes actuelles de la direction. Toute information prospective est intrinsèquement incertaine et sujette à diverses hypothèses, risques et incertitudes, y mcompris la nature spéculative de l’exploration et de la mise en valeur de ressources minérales, la fluctuation des prix des produits de base, les risques d’obtention des approbations, licences et permis nécessaires et la disponibilité du financement, décrits plus en détail dans les documents relatifs aux valeurs mobilières de la Société disponibles à l’adresse www.sedar.com. Les événements ou résultats réels peuvent différer considérablement de ceux projetés dans les déclarations prospectives, et le lecteur est prié de ne pas s’y fier indûment. Les informations prospectives ne sont valables qu’à la date à laquelle elles ont été fournies et la Société n’assume aucune obligation de réviser ou de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si la loi en vigueur l’impose.