Renforth entreprend un important programme estival d’exploration

Renforth entreprend un important programme estival d’exploration

9 juillet, 2019

Ressources Renforth inc. (CSE – RFR) (OTC Pink – RFHRF)(“Renforth” ou la “Société”) annonce que son équipe d’exploration se trouve de nouveau sur le terrain, pour tout le mois de juillet, travaillant sur les gisements aurifères en surface de New Alger et de Parbec, deux propriétés situées sur la Faille de Cadillac et détenues en droits exclusifs par la Société. L’équipe de géologues de terrain s’est fixée plusieurs objectifs, notamment ;

New Alger

  • Prospection et nouveaux décapages dans les secteurs des deux voies d’accès au décapage antérieur de la zone Discovery ;
  • Prospection et décapage dans le secteur sud de Discovery, à la recherche d’une veine aurifère en surface, observé dans un forage contenant de l’or visible en profondeur, réalisé en 2007 (NA-07-04), et qui avait donné 6,39 g/t d’or sur 0,9 m ;
  • Prospection préliminaire et échantillonnage potentiel de sol dans la portion sud de New Alger, où les données gouvernementales fournissent certains des échantillons de sol les plus élevés obtenus dans la région.

Parbec

  • Finalisation du lavage des décapages réalisés en mai / juin 2019 ;
  • Cartographie détaillée et échantillonnage supplémentaire, au besoin, de la structure et de la minéralisation en surface récemment découvertes ;
  • Extension d’un décapage prolongeant la mise au jour de veines de quartz aurifères récemment découvertes dans les sédiments du Pontiac.

« La prospection et l’exploration sont toujours des événements excitants, car nous pouvons à nouveau en apprendre davantage sur New Alger. Auparavant, notre capacité à travailler la propriété New Alger, contiguë à la mine LaRonde d’Agnico-Eagle, était limitée par le fait que nous voulions d’abord et avant tout obtenir un intérêt de 100% sur Parbec. Ceci étant réalisé, nous pouvons maintenant explorer pleinement nos autres propriétés à même le dernier financement. Comme nous l’avons déjà mentionné, nous ferons progresser New Alger, Parbec et notre propriété Nixon-Bartleman en Ontario cet été. Nos deux autres propriétés aurifères détenues à 100% sont actuellement en partenariat avec SOQUEM et Chalice Gold, cette dernière étant dans un processus de vente de tous ses actifs miniers au Québec à O3 (une nouvelle Société dans le giron d’Osisko Mining et en voie d’être inscrite à la Bourse). À court terme, O3 deviendra donc un nouveau partenaire de Renforth. Nous regardons attentivement le développement de ce dossier », a déclaré Nicole Brewster, présidente et chef de la direction de Renforth.

À propos des travaux sur New Alger

À l’automne 2017, Renforth a entrepris un programme de décapage qui a permis de mettre au jour un système de veines de quartz aurifères sur une distance de 230 mètres (la longueur du système est d’environ 500 m) dans les sédiments du Pontiac, à environ 250 mètres au sud de la Faille de Cadillac et de l’ancienne mine Thompson-Cadillac où se situe l’estimation des ressources de New Alger. Ce système minéralisé nouvellement exposé a été cartographié en détail, échantillonné et étudié en lames-minces. La conclusion est à l’effet qu’il existe deux veines séparées, coupées en deux par une fracture potentiellement transversale et interprétée comme étant la marge ouest du chantier minier souterrain de l’ancienne mine Thompson-Cadillac.

Les archives disponibles indiquent que, dans les années 1930, des forages ont été réalisés à une profondeur de 300 m depuis le puits principal de l’ancienne mine, vers le nord et le sud, avec des résultats intéressants dans les deux cas. Les travaux souterrains ont eu lieu après ces forages, mais il n’y a aucune trace de ce qui a été trouvé sous terre. Il est intéressant de noter que le développement souterrain au sud s’achève à l’endroit où, en surface, on peut observer une série de très anciens dynamitages découverts lors du programme de décapage de Renforth. À cet endroit précis, lieu de découverte de la propriété en 1924, connu sous le nom de zone Discovery, Renforth a prélevé des échantillons en cannelure titrant 2,65 g/t d’or sur 3,7 m et 1,95 g/t d’or sur 5,6 m (communiqué du 6 novembre 2017) dans du quartz bleu / noir, ainsi que des preuves de dynamitage et de tranchées supplémentaires.

Pour la zone Discovery de New Alger, il existe 2 voies d’accès sur lesquelles on observe des veines de quartz ; la voie d’accès la plus à l’est se trouve presque directement au-dessus du forage historique ayant traversé un système aurifère. Les résultats aurifères de ce forage historique  ont été confirmés par Renforth au moyen d’un forage à proximité. Cependant, d’autres résultats historiques situés entre Discovery et la limite sud des forages de Renforth n’ont pas été confirmés. Notre équipe de terrain procèdera donc à la prospection et au décapage de ce secteur afin de localiser en surface les veines de quartz aurifères traversées par les forages historiques. Pour la voie d’accès située à l’ouest et qui se termine approximativement à l’emplacement de la fracture délimitant Discovery, Renforth tentera de prolonger le système aurifère connu. Historiquement, le développement souterrain a traversé la fracture jusqu’au principal dynamitage de surface.

L’été dernier, lors du déménagement de la carothèque, Renforth a découvert de l’or visible dans un forage réalisé en 2007. Ce forage avait été analysé, mais non consigné comme contenant de l’or visible, et aucun examen subséquent de la carotte n’en faisait état. L’or visible est constitué de grains fins, présents du côté coupé et du côté arrondi de la carotte-témoin, situé à l’intérieur d’une veine de quartz bleu. Cette intersection est située à une profondeur verticale de 25 m. Renforth tentera de trouver la veine porteuse en surface.

Le bloc de claims sud à New Alger a été initialement peu prospecté bien qu’un levé géophysique détaillé ait été réalisé et que des archives historiques supplémentaires aient été trouvées. Un programme d’échantillonnage des sols indique une augmentation du niveau d’or dans ce secteur de New Alger qui n’a pas encore été examiné. Des travaux de prospection et d’échantillonnage sont donc prévus. L’or dans les sols offre généralement de très faibles teneurs, mais il est intéressant d’en faire une analyse détaillée sur le terrain pour découvrir la source de l’or.

À propos des travaux sur Parbec

Tel qu’annoncé récemment, Renforth a mené avec succès son programme de décapage en mai dernier sur Parbec, découvrant de nouvelles structures aurifères en surface et dans les sédiments du Pontiac, toutes associées aux structures précédemment découvertes dans la diorite. Ce succès a eu lieu malgré un bris d’équipement, la partie lavage de ce programme n’étant achevée qu’à 30% environ, une grande partie de l’échantillonnage a été fait «à l’aveugle» et la cartographie détaillée n’a pas été complétée.

Avec l’opération lavage des zones décapées, les géologues de Renforth ont déjà commencé à percevoir de nouveaux échantillons et devrait augmenter les surfaces de décapage, en particulier dans la zone de contact entre la diorite et les sédiments du Pontiac où un échantillon de surface de 1,03 g/t d’or sur 0,2 m dans une tranchée se trouve à être le prolongement en surface de deux intersections de forage à des profondeurs de 75 et 200 m (communiqué du 26 juin 2019). Le système de veines de quartz relativement étroit fera l’objet d’une extension du décapage afin de rechercher un élargissement du système ou des fractures transversales.

La propriété Parbec est contiguë à la mine Canadian Malartic, la plus grande mine d’or à ciel ouvert au Canada. Renforth a établi une estimation des ressources à plus de 650 000 onces d’or dans la portion traversés par la Faille de Cadillac, dans une unité schisteuse de 200 m de large (nord-sud) intercalée entre les sédiments du Pontiac au sud et les basaltes (volcaniques) au nord. L’estimation de la ressource est comprise dans un bloc de 900 m de longueur par 200 m de profondeur alors que la minéralisation sur Parbec est maintenant observée sur environ 1 800 mètres.

La découverte par Renforth de la minéralisation aurifère sur Parbec, en dehors de la Faille de Cadillac, plus spécifiquement dans les roches volcaniques au nord et, tout récemment, dans la diorite des sédiments du Pontiac au sud, donne une étendue considérable de la minéralisation aurifère sur la propriété en dehors de ce qui était supposé être la limite. Parbec offre maintenant des cibles d’exploration continues pour étendre la minéralisation, en plus des 18 forages ayant des résultats positifs depuis la mise à jour du calcul de la ressource.

Les résultats de l’ensemble des programmes d’exploration seront publiés aussitôt que disponibles.

Les informations techniques contenues dans le présent communiqué ont été examinées et approuvées par Brian H. Newton, géologue et « personne qualifiée » au sens de la Directive 43-101.

Pour plus d’informations:

Ressources Renforth inc.

Nicole Brewster, présidente et chef de la direction

Tél.: 905-831-9606

Courriel: nicole@renforthresources.com

#269 – 1099 Kingston Road, Pickering ON L1V 1B5

 Aucune autorité en valeurs mobilières n’a approuvé ni désapprouvé le contenu de ce communiqué.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué peut contenir des énoncés prospectifs. Ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont décrits dans la plus récente notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu’aux incertitudes qu’ils sous-tendent et aux risques qu’ils comportent. La Société est d’avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n’y a aucune garantie que ces attentes s’avéreront exactes et par conséquent, l’on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué, Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué.