fbpx

Renforth nomme Dr James Franklin au poste de principal conseiller technique pour la découverte de VMS sur Surimeau

27 janvier 2021

Ressources Renforth inc. (CSE – RFR) (“Renforth” ou la “Société”) est heureuse d’annoncer la nomination de Dr Franklin à titre de Conseiller technique principal pour voir au développement de la découverte de VMS (Volcanogenic Massive Sulphides – Sulfures massifs volcanogènes) sur la propriété Surimeau, adjacente à la mine Canadian Malartic et à environ 20 km au sud de la mine LaRonde d’Agnico Eagle.

Le Dr Franklin, membre du Temple de la renommée minière canadienne, apporte à Renforth une expertise mondiale inégalée dans l’identification et la maturation des gisements de type VMS, une expérience qui sera mise à profit sur notre propriété Surimeau de 215 km2, où nous avons récemment rencontré des sulfures de nickel, de zinc et de cuivre visibles dans notre premier programme de forage de 200 m ciblant le couloir géologique / géophysique du sud qui s’étend sur 20 km (communiqué du 24/11/2020). Nos forages, qui ont eu lieu dans le secteur Victoria Ouest, à l’extrémité ouest du couloir, prolonge la présence de minéralisation (comme on l’a vu dans l’échantillonnage de surface réalisé par Renforth ainsi que dans les tranchées historiques avec des forages limités), sur une longueur de 5 km dans un environnement peu connu. Avant Renforth, les derniers travaux importants dans le secteur Victoria Ouest de la propriété Surimeau ont eu lieu dans les années 1990 par Lac Minerals.

« Je considère Renforth chanceux d’avoir à sa disposition les connaissances et l’expérience du Dr Franklin, le résultat cumulatif d’une longue et fructueuse carrière dans le monde entier, découvrant et développant une multitude de gisements de métaux. La venue du Dr Franklin permettra d’accélérer la tâche de Renforth afin de libérer le véritable potentiel de la découverte VMS sur Surimeau et ce, de la manière la plus efficace possible, avec un vétéran de l’industrie expérimenté et de haut niveau dans notre équipe », déclare Nicole Brewster, présidente et chef de la direction de Renforth.

Curriculum abrégé de James M. Franklin, PhD FRSC, PGeo

Originaire de North Bay, en Ontario, Jim Franklin s’est toujours efforcé de démêler les raisons de la présence minérale exceptionnelle du Bouclier canadien. À cet effet, sa thèse de doctorat portait sur les gisements minéraux du Protérozoïque de la région de Thunder Bay. Il a lancé ses efforts de recherche post-doctorale à l’Université Lakehead, où il a été le premier professeur de géologie économique (1969-1975). Il s’est ensuite joint à la Commission géologique du Canada (CGC), poursuivant ses recherches sur l’or et les métaux de base dans tout le Bouclier canadien. En 1981, il a fait une «excursion» de 10 ans pour diriger le programme des minéraux marins de la Commission géologique, découvrant et forant des systèmes de cheminées hydrothermales (black smokers) sur le fond marin contemporain. À partir de cette combinaison de travaux maritimes et terrestres, il a développé un ensemble robuste de directives qui aident à orienter l’exploration moderne. En 1992, il a été nommé Scientifique en chef de la Commission géologique du Canada, chargé de diriger l’ensemble du programme scientifique de la Commission, en plus de présider le comité fédéral-provincial des levés géologiques, qui comprenait la représentation de la Commission dans l’élaboration de l’Accord fédéral-provincial sur les géosciences.

Depuis sa «retraite» de la CGC (1998), il a conseillé environ 80 sociétés d’exploration dans le monde, avec des projets sur tous les continents sauf l’Antarctique. Jim est membre du conseil d’administration de trois sociétés (Ur Energy, Nuinsco Ltée et Gold79Mines) et a été impliqué dans le développement de ressources en métaux de base, en chrome et en uranium dans le Cercle de Feu, à Sturgeon Lake, dans le Wyoming et au Mexique. Il est également conseiller principal auprès de plusieurs autres sociétés, dont Millbrook Minerals Ltée et le groupe MacDonald – Red Pine. Il a été membre des conseils de gestion de nombreuses organisations liées à la fonction publique et membre de comités consultatifs du secteur des Sciences de la Terre de Ressources naturelles Canada (RNCan). Il a reçu les médailles Logan et Duncan R Derry de Affaires mondiales Canada, les prix d’excellence Selwyn Blaylock, A.O. Dufresne, Julian Boldy et Conférencier remarquable de l’Institut canadien des Mines, de la Métallurgie et du Pétrole, les prix d’excellence Thayer Lindsley and Conférencier remarquable ainsi que la Médaille d’Or Penrose de la Society of Economics Geologists (SEG). Il est membre de la Société royale du Canada, membre de l’Université Lakehead, professeur auxiliaire dans plusieurs universités de l’Ontario et ancien président de l’Association géologique du Canada et de la Society of Economic Geologists. En janvier 2019, il a été intronisé au Temple de la renommée minière canadienne. Il a publié plus de 200 articles scientifiques et chapitres de livres et d’innombrables résumés.

Sa passion demeure un travail continu vers la découverte de nouvelles mines à travers le monde, avec un accent sur les aspects géochimiques et d’altération des gisements de sulfures massifs volcanogènes riches en métaux de base, en argent et en or. Il aime également encadrer les étudiants et donner des cours de courte durée pour aider au développement professionnel de ses collègues géoscientifiques. Il continue de donner plusieurs cours chaque année et les fait traduire en espagnol dans trois pays.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Ressources Renforth inc.

Nicole Brewster, Présidente et Chef de la direction

T : 416-818-1393

E : nicole@renforthresources.com

#269 – 1099 Kingston Road, Pickering ON L1V 1B5

 

Aucune autorité en valeurs mobilières n’a approuvé ni désapprouvé le contenu de ce communiqué.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs et des informations en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables. Toutes les déclarations, autres que les déclarations de faits historiques, sont prospectives. Les déclarations prospectives sont souvent identifiées par des termes tels que «peut», «sera», «planifier», «prévoir», «croire», «anticiper», «estimer», «avoir l’intention» et des termes similaires faisant référence à des événements futurs et à des résultats. Ces déclarations et informations sont basées sur les opinions et attentes actuelles de la direction. Toute information prospective est intrinsèquement incertaine et sujette à diverses hypothèses, risques et incertitudes, y compris la nature spéculative de l’exploration et de la mise en valeur de ressources minérales, la fluctuation des prix des produits de base, les risques d’obtention des approbations, licences et permis nécessaires et la disponibilité du financement, décrits plus en détail dans les documents relatifs aux valeurs mobilières de la Société disponibles à l’adresse www.sedar.com. Les événements ou résultats réels peuvent différer considérablement de ceux projetés dans les déclarations prospectives, et le lecteur est prié de ne pas s’y fier indûment. Les informations prospectives ne sont valables qu’à la date à laquelle elles ont été fournies et la Société n’assume aucune obligation de réviser ou de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si la loi en vigueur l’impose.