Sur la propriété New Alger en Abitibi Renforth découvre de nouvelles zones aurifères dans un secteur inexploré de la Faille de Cadillac

Sur la propriété New Alger en Abitibi Renforth découvre de nouvelles zones aurifères dans un secteur inexploré de la Faille de Cadillac

21 janvier 2020

Ressources Renforth inc. (CSE – RFR) (OTC Pink – RFHRF) (“Renforth” ou la “Société”) annonce la découverte de nouvelles zones aurifères dans un secteur inexploré de la Faille de Cadillac ainsi que les résultats encourageants du premier programme de forage sur la zone Discovery, tous deux sur la propriété New Alger.  Détenue à 100% par Renforth, New Alger est traversé par la Faille de Cadillac sur une distance de 1,4 km dans le Camp minier de Cadillac (Abitibi). Les points saillants du premier programme de forage en près de cinq ans sur New Alger sont les suivants :

  • Nouvelle découverte d’une zone de séricite aurifère sur la Faille de Cadillac qui a titré jusqu’à 11,2 g/t d’or sur 0,5 m. La zone Séricite a été recoupée sur 160 m dans 3 forages et demeure ouverte latéralement et en profondeur. Cette zone est située au nord de toute exploration précédente;
  • Les veines d’or de l’ancienne mine Thompson-Cadillac sur New Alger (veines # 1, 2 et 3) ont toutes été recoupées par chacun des forages et ont livré à quelques reprises des largeurs supérieures à 3 m, y compris 5,38 g/t d’or sur 4,8 mètres à l’intérieur desquels se trouvaient 11,83 g/t d’or sur 1,9 m dans la veine # 3 (voir tableau ci-dessous);
  • Sur la Faille de Cadillac, au nord de la zone Séricite, les travaux ont permis la découverte de plusieurs nouvelles occurrences aurifères. Ce secteur n’a jamais fait l’objet d’exploration auparavant. La présence d’or dans ce secteur inexploré représente une toute nouvelle découverte sur New Alger;
  • La zone Discovery a prouvé une présence aurifère à des profondeurs allant jusqu’à ~ 120 m et ce, sur toute la longueur du décapage mesurant ~ 250 m. Découverte par Renforth en 2017, Discovery n’avait jamais été forée auparavant et demeure à ce jour ouverte latéralement;
  • L’or est présent dans chacun des 10 forages totalisant 2 057 m et réalisés en novembre 2019, avec un effet de pépiteobservé lors d’un contrôle de qualité à l’interne par Renforth. Les échantillons sélectionnés dont la teneur est supérieure à 0,5 g/t d’or seront soumis à nouveau pour une deuxième analyse.

Résumé des résultats sur New Alger – Faille de  Cadillac

Les résultats du secteur de l’ancienne mine sur New Alger indiquent que la Faille de Cadillac est aurifère à l’intérieur et à l’extérieur de la zone où le Groupe volcanique Piché et les Sédiments du Pontiac se rencontrent plus au sud. Renforth a identifié la minéralisation aurifère dans les trois systèmes de veines qui ont formé la mine historique Thompson-Cadillac dans la partie est de New Alger, reconnus comme étant les mêmes veines présentes dans la mine historique O’Brien adjacente. Les forages du programme de novembre dernier avaient pour objectif de recouper les précédents forages de Renforth (2007 et 2010), réussissant à étendre la minéralisation plus profondément. L’ensemble des veines traverse la propriété d’est en ouest sur environ 1,4 km et mesure environ 100 m de largeur. De plus, la découverte de la zone de séricite aurifère dans la partie nord de la Faille de Cadillac, auparavant inexplorée, ajoute environ 40 m à la largeur de l’ensemble minéralisé, comme le montrent les trois seuls forages à avoir testé cette zone à ce jour. L’un des 3 forages est allé plus au nord que les deux autres et a rencontré une nouvelle minéralisation aurifère supplémentaire aux contacts lithologiques dans les schistes de la Faille de Cadillac. Le prochain programme de forage de Renforth sur New Alger se concentrera sur le forage dans la Faille de Cadillac et sur l’extension des récentes découvertes.

Faits saillants des résultats sur New Alger – Faille de Cadillac

*Positions UTM sont en NAD83 Zone17U

*Les épaisseurs ne sont pas la vraie largeur, elles sont telles que mesurées sur les carottes de forage

Résumé des résultats sur New Alger – Zone Discovery

Renforth a procédé à l’échantillonnage de la zone Discovery sur une distance de 500 m dans les Sédiments du Pontiac au sud de la Faille de Cadillac et a procédé au décapage sur plus de 250 m de la zone située sur la crête d’une colline, à environ 250 m au sud du secteur de l’ancienne mine Thompson-Cadillac. Le programme d’exploration de novembre 2019 a réalisé un total de 7 forages directement sous le décapage de Discovery; chacun des 7 forages couvrant la superficie du décapage a obtenu des valeurs aurifères. Le programme a démontré que la zone Discovery est composée de plusieurs veines minéralisées dans les sédiments, parallèle à la Faille de Cadillac, et propice à un développement à ciel ouvert. La minéralisation sur Discovery est présente en surface et jusqu’à une profondeur de 120 m; ni la longueur, ni la largeur de la zone, de même que la profondeur, n’ont été définies. Les résultats de Discovery varient de 0,43 g/t à 20,8 g/t d’or en surface et de 0,45 g/t à 1,7 g/t d’or sous terre, selon l’échantillonnage et le forage à ce jour. Les forages sur Discovery consistaient en un premier trou sous la piste d’accès, puis 3 paires de trous (chaque paire ayant la même configuration mais à des pendages différents) dans la partie est, centrale et ouest de Discovery (dans cet ordre). Chacun des forages a traversé les valeurs de surface, étendant avec succès la minéralisation en profondeur dans les veines sub-verticales.

Faits saillants des résultats sur New Alger – Zone Discovery

*Positions UTM sont en NAD83 Zone17U

*Les épaisseurs ne sont pas la vraie largeur, elles sont telles que mesurées sur les carottes de forage

Les procédures de contrôle de qualité suivies par Renforth ont démontré un effet de pépite provoqué par le comportement de l’or grossier, connu pour exister sur New Alger, dans le processus d’analyse. Pour cette raison, afin d’obtenir des résultats plus représentatifs de la teneur en or dans la carotte de forage, Renforth ré-analysera une sélection des pulpes en utilisant une approche ciblée multi-éléments. En plus de donner une autre valeur en or, cette technique permettra de quantifier les autres éléments présents et leurs quantités.

Les données sur les échantillons mentionnées dans ce communiqué ont été obtenues à partir d’échantillons mis en sac, étiquetés et scellés sur le terrain, puis livrés en mains propres au Laboratoire d’Analyse Bourlamaque, à Val d’or (Québec) pour des tests en pyro-analyse.

Les informations techniques contenues dans ce communiqué ont été examinées et approuvées par Francis R. Newton P.Geo (OGQ # 2129), une «personne qualifiée» conformément au Règlement 43-101.

Pour plus d’informations:

Ressources Renforth inc.

Nicole Brewster, présidente et chef de la direction

Tél.: 905-831-9606

Courriel: nicole@renforthresources.com

#269 – 1099 Kingston Road, Pickering ON L1V 1B5

À propos de RENFORTH

Ressources Renforth inc. est une société d’exploration aurifère basée à Toronto qui possède cinq propriétés aurifères détenues à 100% situées dans les provinces du Québec et de l’Ontario, au Canada.

Au Québec, Renforth détient les propriétés New Alger et Parbec, respectivement dans les camps miniers de Cadillac et de Malartic, sur la Faille de Cadillac, avec de l’or présent à la surface et jusqu’à une certaine profondeur. Dans les deux cas, des structures aurifères supplémentaires, autres que celles situées sur la Faille de Cadillac, ont été trouvées sur chacune des propriétés et nécessitent des travaux d’exploration supplémentaires. Renforth détient également la propriété Malartic Ouest, contiguë à la limite ouest de la propriété de la mine Canadian Malartic; située dans les sédiments du Pontiac, la propriété est aurifère, tout en ayant fait l’objet d’une récente découverte de cuivre. De plus, Renforth, qui détient à 100% la propriété aurifère Denain-Pershing à proximité de Louvicourt (Québec), a signé une entente d’option avec O3 Mining Inc.

En Ontario, Renforth détient la zone aurifère de surface Nixon-Bartleman à l’ouest de Timmins (Ontario), qui a été forée, canalisée et échantillonnée sur une distance de 500 m. Cette propriété historique nécessite également des travaux d’exploration supplémentaires pour définir l’étendue de la minéralisation.

Aucune autorité en valeurs mobilières n’a approuvé ni désapprouvé le contenu de ce communiqué.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs et des informations en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables. Toutes les déclarations, autres que les déclarations de faits historiques, sont prospectives. Les déclarations prospectives sont souvent identifiées par des termes tels que «peut», «sera», «planifier», «prévoir», «croire», «anticiper», «estimer», «avoir l’intention» et des termes similaires faisant référence à des événements futurs et à des résultats. Ces déclarations et informations sont basées sur les opinions et attentes actuelles de la direction. Toute information prospective est intrinsèquement incertaine et sujette à diverses hypothèses, risques et incertitudes, y compris la nature spéculative de l’exploration et de la mise en valeur de ressources minérales, la fluctuation des prix des produits de base, les risques d’obtention des approbations, licences et permis nécessaires et la disponibilité du financement, décrits plus en détail dans les documents relatifs aux valeurs mobilières de la Société disponibles à l’adresse www.sedar.com. Les événements ou résultats réels peuvent différer considérablement de ceux projetés dans les déclarations prospectives, et le lecteur est prié de ne pas s’y fier indûment. Les informations prospectives ne sont valables qu’à la date à laquelle elles ont été fournies et la Société n’assume aucune obligation de réviser ou de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si la loi en vigueur l’impose.